Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 16:49

L'affiche du film.

Le Droit d'aimer - titre français.

SYNOPSIS

Arden est une belle jeune femme de la bonne société, disposant d'une très bonne éducation et, surtout, munie d'une forte personnalité. Elle contemple avec un dédain critique le comportement rude et peu respectueux - en particulier envers les femmes- des hommes autour d'elle. Par manque de convention et par désir "d'autre chose", elle conduit des voitures, s'acoquine avec un des chauffeurs, ce qui n'est pas accepté par ses pairs.

Un jour où elle sort seule en ville, elle fait la connaissance d'un aventurier, Packy, à la fois peintre, boxeur et marin. Ils deviennent amants et il l'emmène plusieurs mois dans une croisière autour du monde, sous le soleil exotique des îles.

Mais il a besoin de solitude pour créer, alors il la ramène chez elle et annonce que leur relation est terminée.

Arden épouse un de ses anciens prétendants, Tommy, et ils ont un enfant ensemble.

Un jour, le beau Packy revient et la pauvre Arden est tiraillée entre son amour toujours vif pour celui-ci et sa dévotion naturelle pour sa famille. Son coeur balance, elle hésite. Tommy veut même y mettre bon ordre, avec des moyens violents envers l'aventurier. Finalement, il n'en aura pas besoin, Arden fait parler sa raison et le marin repart autour du monde pour de nouvelles aventures.

FICHE TECHNIQUE

- titre original : The Single Standard

- Réalisation :   John S. Robertson

- Scénario :      Joséphine Lovett, Marian Ainslee(intertitres) d'après  un roman de Adela Rogers St Johns

- Image :          Oliver T. Marsh

- Musique :       William Axt

- Montage :      Blanche Sewell

- Direction artistique : Cédric Gibbons

- Production :    John S. Robertson pour la MGM

- Pays :             Etats-Unis

- Durée :           71 min

- Format :         Noir et blanc - film muet avec bande musicale

- Date de la sortie américaine : 27 juillet 1929

DISTRIBUTION

- Greta Garbo : Arden Stuart Hewlett

- Nils Aster   : Packy Cannon

- Johnny Mack Brown : Tommy Hewlett

AUTOUR DU FILM

Greta Garbo

- Il s'agit du 16ème film de Greta garbo qui était alors âgée de 24 ans, le 9ème de sa carrière hollywoodienne.

- Avec l'acteur Nils Aster, outre Le Droit d'aimer (1929) elle aura joué dans terre de volupté (1929).

NILS ASTHER

Nils Asther est d'origine suédoise, comme Greta Garbo, et, également comme elle, il a débuté sa carrière sous l'égide de Mauritz Stiller.

Extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/Le Droit_d%27aimer_%28 film%29

 

 

Mon avis et quelques photos tirées du film

Ce film nous raconte l'histoire tout à fait moderne d'une femme libérée ayant droit à l'amour. Avec plus d'un demi-siècle d'avance, le droit d'aimer d'une femme malgré les préjugés et les conventions de l'époque.

- deux passages qui m'ont particulièrement touchés : la scène du jeu de ballon en bord de mer et les moments d'étreintes avec son fils.

Besoin est-il de rappeler, au vu de cette scène criante de vérité, les qualités humaines de Greta garbo bien loin des stéréotypes dont une "certaine presse" la caractérisait souvent froide et distante.

A nouveau, un film à l'opposé des scénarios de femme fatale que la MGM lui imposait souvent;

Quelques scènes qui m'ont particulièrement plu :

- celle du passage du parapluie et qui démontre le caractère indépendant de Greta lorsqu'elle se fait accoster par un individu et sur l'insistance de celui-ci, lui abandonne le parapluie en le laissant interloqué. Scène toute en finesse et en élégance.

Une autre scène (pur hasard ou pure coïncidence): le nom du bâteau : le solitaire, all alone (elle qui adorait les moments de solitude)

On connaît l'importance musicale pour les films muets, celle de William Axt est très bien si ce n'est le thème un peu trop récurrent pour moi.

Malgré cette passion amoureuse, l'épilogue nous ramènera aux véritables valeurs de la Famille.

Un happy end comme on les aime.

  

"Pour connaître Garbo, il faut connaître le Nord... Elle sera toujours une Nordique, avec ce que cela signifie de pondération et d'introversion. Pour la connaître, il faut expérimenter le vent, la pluie et les cieux sombres qui font broyer du noir. Elle appartient à ces éléments physiquement et symboliquement... Elle restera toujours une enfant de Vikings, agitée par un rêve de neige.

                                                    Citation de Mercedes d'Acosta. 

  

         Single_Standard-33.jpg 

 

Single_Standard-02.jpg

 

Single_Standard-04.jpg

 

4082790738_f4bd5ab38e_o.jpg

 

 

Single_Standard-05--2-.jpg

 

 

5792443395_448825b539_o.jpg

 

        

 

5793004244_766cb657aa_o.jpg

 

        

 

4842115008_de1bd10d1c_o.jpg

 

 

4109380019_5e09d55bd1_o.jpg

 

 

     

 

149nbe0.jpg

Une de mes coloriées.

 

            1518_0006.jpg

 

Single_Standard-10.jpg

 

5793004662_e2b0c842fc_o.jpg

 

      ggsingle2.jpg

 

 

 

       Voici un petit extrait vidéo.

 



Partager cet article

Repost 0
Published by ciccione
commenter cet article

commentaires

ciccione 03/11/2010 17:26

Faites-moi part de votre propre émotion.Cher Monsieur,
A ce propos, justement, j'aimerais que vous me fassiez part de vos propres émotions plutôt que de recopier les commentaires que vous avez lu sur un blog,c'est ce que j'attends des fans. Maintenant libre à vous de ne pas aimer Greta Garbo mais alors fournissez moi des arguments personnels, vos critiques. Il est évident que mon avis est totalement contraire au vôtre en ce sens que j'aime la Femme , l'être humain avant l'actrice. Comme vous devez le savoir,elle n'aimait pas trop les "scénaris" , le seul qui ait eu grâce à ses yeux fut"Camille", il faut reconnaître qu'elle sublimait les films par sa beauté, sa présence, elle avait ce talent.
Mais ne dit-on pas tous les goûts sont dans la nature!
A bientôt

PapyLuc 03/11/2010 11:16

Plutôt que de vous faire part de ma propre émotion... que pensez-vous de ceci ???J' ai lu sur un blog, par ailleurs excellent, - que je ne cite pas, vu la critique que j' en fais ici, mais qui par ailleurs est vraiment rempli de finesse et d' esprit - ce commentaire à propos de Greta Garbo :

"""
Pourquoi me direz-vous m'en prendre aussi tard à une icône telle que Greta Garbo la fabuleuse.

Cinquante six actrices “biographiées” avant elle alors qu'au fond, j'aurais pu la traiter en tout premier lieu, pourquoi pas?

Les raisons sont nombreuses, à commencer par le fait que le sphynx suédois n'accorda jamais aucune interview, ne rédigea aucune mémoire, ne donna son avis sur rien.

...

Faut-il créditer les rumeurs:”Garbo avait ses règles tous les jours, c'est pour ça qu'elle était de mauvaise humeur tout le temps” Je ne crois pas.

Nous avons (depuis 2005) une partie de sa corresondance privée, la belle affaire, elle n'y parle pas de cinéma.

Certains de ses films ne sont plus visibles aujourd'hui, dans ceux qu'il nous reste, elle n'est pas forcément géniale et ILS ne sont pas forcément géniaux.

Il reste, chef d'oeuvres absolus:”Le Roman de Marguerite Gauthier”,”Ninotchka”,”Anna Karénine” qui se voient encore avec jubilation aujourd'hui.

D'autres choses qui triomphèrent en leur temps n'ont pas, comme “Anna Christie” gardé leur intérêt et tiennent aujourd'hui plus du pensum que du loisir.

L'actrice enfin tourna le dos au cinéma et à son public à 35 ans et se plaignit toute sa vie ensuite d'être célèbre, ne poussant pas le gag jusqu'à se plaindre de ne plus être pauvre.

Il me paraisait dès lors difficile de faire de Greta Garbo une actrice essentielle du XXème siècle pour les quelques films qu'elle a daigné nous offrir face à des actrices qui nous émerveillent ou nous émerveillèrent toute leur vie durant.

Reconnaissons-le, la Divine est aujourd'hui la divine d'une poignée de rats de cinémathèque (dont je suis).

La légendaire a peut-être enfin obtenu ce qu'elle a toujours souhaité: sa part d'oubli.
"""

EVIDEMMENT, je suis désolé de transcrire de tels propos mais j' aimerais vos avis.

Au revoir (BELGIUM - Liège).

Claude Chénard 15/04/2010 07:43

20 ans déjà!Le 15 avril 1990 Miss Garbo nous quittait. Le 15 avril 2010 vous êtes toujours dans notre coeur puisque votre présence et votre poésie en tant qu'actrice est à jamais imprimée sur le cinématographe. Vous êtes la fondatrice d'un ordre religieux appelé cinéma dixit Federico Fellini. Claude de Montréal un admirateur et collectionneur de la divine depuis 35 ans.

ciccione 06/12/2006 13:38

Réponse à GenevieveMerci de votre beau compliment.Cela me fait plaisir que mon blog vous plaise. Vous êtes toujours le bienvenue. A bientôt, Bien à vous.

Peduzzi Geneviève 04/12/2006 18:11

je tiens à vous féliciter pour votre blog, il est très complet et Madame Garbo est parfaitement mise en valeur,elle était une femme magnifique. On sent dans votre blog toute votre passion pour elle bravo!

Présentation

  • : Greta Garbo - Ma Star à Moi
  • Greta Garbo - Ma Star à Moi
  • : Ce blog est dédié à Greta Garbo star mondiale du cinéma... Ses films, son histoire, son mystère.
  • Contact

Profil

  • ciccione
  • Ciccione est le duo Fabienne et Jean - Charles. Ils aiment tous les genres de scénaris,les films biographiques etc...et leur grande passion est Greta Garbo.
  • Ciccione est le duo Fabienne et Jean - Charles. Ils aiment tous les genres de scénaris,les films biographiques etc...et leur grande passion est Greta Garbo.

Texte Libre

Welcome

Recherche

Musique

Pages

Image(S) Du Jour